Graduating Algiers medical school !

by

It requires 7 long tiring years to obtain the title of “Doctor” and a whole lifetime to become a real and good one but it’s okay to pause and actually enjoy the achievement !

Pendant les longues années d’étude et les moments de stresse d’examen, on peut facilement à un certain moment désespérer, se dire que ça ne finira jamais, que rien ne va et qu’on a raté notre vie ! À ces questionnements, plusieurs signes viendront nous raisonner comme par exemple se rappeler ses objectifs premiers, penser à Allah, à ses parents, vouloir vivre pour une cause ou encore tomber sur une image de diplômés jetant leurs toges haut au ciel et criant:
“It wasn’t easy but we did it !”


Se dessiner la joie de la réussite ne peut qu’apporter détermination et motivation !

Pour moi, vivre une cérémonie de remise des diplômes avec mes amies qui m’avaient partagés le chemins, mes collègues, mes enseignants et surtout et avant tout: mes parents était très important en tout cas !

Sauf que… À ma faculté, ceci a toujours été compliqué malheureusement… On ne pouvait jamais vraiment bien vivre ce moment.
Des associations jeunes ont commencé ces dernières années à organiser de leur mieux cet événement mais on ne pouvait jamais le vivre en un seul jour tous ensemble, avec toutes les catégories de diplômés dont ceux ayant eu des petits retard ni parfois avec la présence des deux parents…

Il y a eu une désorganisation du genre lors de la notre, je fus triste de ne pouvoir avoir tous mes collègues en ce jour avec moi pour que la joie soit complète…

Seulement… À defaut d’être parfait, on a essayé de faire de notre mieux, mes amies et moi, pour garder de bons souvenirs de ce jour en fêtant notre fin d’étude et le début de nouvelles voies propres à chacune.

Dans cet article, je voudrai surtout vous partager nos modestes petites idées pour marquer ce jour 🙂

First: Des certificats honorifiques et fleurs/ cadeaux aux parents:


C’est vrai qu’un jour de graduation marque la résultante de nos efforts à nous mais rien de toute cette histoire ne pouvait avoir lieu sans leurs soutien, présence et tous leurs sacrifices.
Ils devaient passer en premier !

و الله وحده القادر على مجازاتهما خير الجزاء !

2- Des gâteaux en thème doctors !


Bon okay, y a mieux comme perfectionnisme de la déco’ mais ceux qui connaissent mon amour pour les cup-cakes savent que je ne pouvais pas passer à côté !
Merci à mes amies qui nous avaient régalé avec ♡

3- Enfin, une séance photo-shoot:

Because pictures are the best way to keep moments forever 🙂

 

 

 

 

 

Pendant les longues heures ou on mange à peine de la vraie nourriture et dévorons à volonté les polycopes et sujets, pendant les années ou on passait toujours des examens alors que  nos amis d’autres filières avaient fini leurs études ou encore lors des longues nuits de gardes ou on habitait plus le pavillon des urgences que nos propres maisons… Une phrase me revenait moi personnellement  toujours:

“C’est vrai qu’on aura tous le diplôme même si on ne sera pas tous de vrais bons médecins… MAIS au nom de tout ça, je ne voudrai pas recevoir le mien banalement des bureaux sombres et crasseux de Laperrine !”


Ceci fait, revenons à l’essentiel :
La médecin n’est ni le chemin le plus court ni le plus lucratif qui soit !
La choisir, c’est décider de finir ses études après tout le monde, vivre en continuel stresse des examens au départ puis de la responsabilité de vies humaines par la suite. La choisir c’est aussi opter à avoir moins de temps pour soi et moins d’argent aussi.
Mais la choisir c’est prendre le chemin le plus court vers le Paradis, c’est aussi choisir d’avoir le plus de chances d’aider son prochain et le soulager et c’est surtout donner le plus de son temps pour bien faire et dormir le coeur plein de fierté et de bonheur chaque soir.
Ce sera dur, ça le restera mais si on devra choisir encore, on la rechoisira !
Dieu fasse en sorte juste à ce que nos intentions, bonnes resteront 🙂

Sinon, obtenir son diplôme est un bon objectif mais surtout que faire avec ?!

C’est un sujet que je voudrai aborder aussi: “I graduated. And now what ?”, vous me direz si vous voudriez qu’on le discute ensemble un de ces quatre.

Restez motivés, sûr de vous et de vos objectifs et toujours:  Souriez !

No Comments Yet.

What do you think?

Your email address will not be published. Required fields are marked *